Lalande / Ténèbres

Dans l’obscurité des offices de la Semaine Sainte, les Leçons de ténèbres et le Miserere de Lalande avivent de leur incandescence les fragiles lueurs du grand chandelier. 

Composées pour les Dames de l’Assomption et chantées par les propres filles de Lalande « à l’admiration de tout Paris », ces leçons constituent sans aucun doute, l’un des chefs d’œuvre les plus aboutis du « Lully latin », déclamant avec rare habileté une certaine piété théâtrale, dont il s’érigea en maître du genre. La sensibilité au texte, l’expressivité et l’éloquence de chaque instant, croisent une subtile palette harmonique et une virtuosité remarquable. Lalande alors probablement le plus grand contributeur de son temps pour la musique sacrée destinée aux voix féminines, maitrise profondément l’art d’une évidente suavité spirituelle et l’applique avec une indicible délicatesse dans ses Leçons.

L’office des Ténèbres, devint au 17ème siècle un exercice incontournable dans le corpus de musique sacrée des compositeurs à l’exemple de Lambert, Couperin ou Charpentier. Ce temps liturgique de grande austérité ne permettant pas de se divertir aux concerts ou à l’opéra, le prétexte liturgique semble s’y substituer adroitement, offrant à l’auditoire un syncrétisme ambigu entre jouissance et componction. 

Conçus à l’origine pour les Matines (au cœur de la nuit), les Offices des Ténèbres portent souvent comme nom la veille du jour où ils étaient célébrés (office du Mercredi-Saint pour le Jeudi-Saint etc…) car lorsqu’ils devinrent célèbres pour leur musique, la coutume fut qu’ils se déroulaient la veille au soir, et se terminaient après le coucher du soleil. Le public qui venait en masse entendre cet office somptueux n’avait alors point à se lever en pleine nuit pour y assister… 

Découvrir également

Le Consort

Le Consort est un ensemble de musique de chambre ‘historiquement informé’, qui réunit de jeunes musiciens partageant une sensibilité et un enthousiasme commun. Formé par le claveciniste

Lire la suite »

Eiichi Chijiiwa

Né à Tokyo, Eiichi Chijiiwa commence l’étude du violon et du piano à l’âge de cinq ans. Après des études musicales à l’Université des Beaux-Arts et de la

Lire la suite »

Thomas Duran

Membre de l’Orchestre de Paris depuis 2009, Thomas Duran est de ces musiciens que la passion de la musique a toujours nourri et porté. Son

Lire la suite »

COVID-19

Mesures de sécurité

Pour votre sécurité, les concerts suivront les règles sanitaires en vigueur : mise à disposition de gel hydroalcoolique, distanciation physique, port du masque obligatoire*. Des masques seront mis à votre disposition en cas d’oubli.

* Port du masque :

– Lors des concerts en intérieur, le public devra porter le masque durant toute la durée du concert, conformément aux dernières réglementations du 20 juillet.

Pour profiter du concert avec vos proches, nous vous prions d’arriver ensemble à l’entrée des concerts. Notre équipe sera mobilisée pour placer chaque groupe en respectant les distanciations.

Nous vous remercions d’avance pour votre compréhension en cette période bien particulière. C’est avec la coopération de chacun et chacune que nous arriverons à rendre à notre festival un grand moment de partage.