Ensemble La Rêveuse

Partenariat Festival Radio France Occitanie Montpellier

La Rêveuse est un ensemble composé de musiciens solistes, qui travaille sur les patrimoines artistiques des XVIIe et XVIIIe siècles, périodes foisonnantes d’expériences et d’inventions artistiques de toutes sortes.

Régulièrement invitée dans des lieux prestigieux (Auditorium de Radio France, La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, le Festival de Chambord, le Théâtre de l’Athénée, le Festival Radio France Montpellier, les Scènes Nationales d’Orléans, Blois, Quimper, TNP de Villeurbanne, etc…), La Rêveuse se produit aussi à l’étranger (Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Suisse, Allemagne, Pologne, Russie, Japon, USA, Canada).

Les enregistrements de l’ensemble ont tous été salués par la critique française et internationale et ont reçu de nombreuses récompenses (dont ffff Télérama, Choc Classica de l’année, Choix de France Musique, 5 croches Pizzicato, Bestenliste der Deutschen Schallplattenkritik, Gramophone Editor’s Choice, etc…)

Eugénie Lefèbvre, soprano

Lauréate du Concours international de chant baroque de Froville en 2013, Eugénie Lefebvre fait ses études au Centre de Musique Baroque de Versailles, puis à la Guildhall School of Music and Drama de Londres.

Sa passion pour l’opéra baroque lui fait aborder des partitions comme Actéon de Charpentier (Hyale), Rinaldo de Haendel (Armida), L’Incoronazione di Poppea de Monteverdi (Nerone, Valetto),Teseo de Haendel (Medea), La Descente d’Orphée aux Enfers de Charpentier (Aréthuse), Les Plaisirs de Versailles de Charpentier (la Conversation), Cadmus et Hermione de Lully (Hymen), Les Amants Magnifiques de Lully (Caliste), le Pouvoir de l’Amour de Pancrace Royer (L’Imagination, Hersilie), Don Giovanni de Mozart, Les Fêtes Vénitiennes de Campra, Hippolyte et Aricie de Rameau, Giulio Cesare de Haendel, Médée de Charpentier, Orfeo ed Euridice de Gluck et Castor et Pollux de Rameau.

On l’entend également dans le répertoire sacré de Jephté de Carissimi à la Johannes Passion de Bach en passant par les Grands Motets de Pierre Robert, le Reniement de Saint-Pierre, la messe de minuit et le Transfige dulcissime de Charpentier, la Maddalena a piedi di Cristo de Caldara et de Bononcini.

Son goût pour la scène l’amène à participer à la production du Bourgeois Gentilhomme avec l’ensemble la Rêveuse dirigé par Florence Bolton et Benjamin Perrot. Cette aventure de près d’un an et demi permet à Eugénie de se produire dans de nombreuses salles et théâtres à travers toute la France.

Elle apparaît en concert avec le Concert d’Astrée (E. Haïm), les Arts Florissants (W. Christie), Pygmalion (R. Pichon), l’ensemble Correspondances (S. Daucé), le Concerto Soave (J-M. Aymes), Sagittarius (M. Laplénie), La Rêveuse (F. Bolton et B. Perrot), Les Symphonistes (O. Schneebeli), l’ensemble Sébastien de Brossard (F. Armengaud), le Poème Harmonique (V. Dumestre) et l’Akademie für Alte musik Berlin.

Eugénie collabore régulièrement avec de jeunes ensembles talentueux tels que L’Escadron Volant de la Reine, Le Vertigo (J-M Aristizabal) et Les Surprises (L-N Bestion de Camboulas) avec lesquels elle grave ses premiers enregistrements en tant que soliste.

En 2016-17 on peut l’entendre dans Les Horaces de Salieri avec les Talens Lyriques (C. Rousset) à l’Opéra Royal de Versailles et au Theater an der Wien, au Théâtre des Champs Elysées avec l’orchestre Lamoureux sous la direction de Bruno Procopio pour la Missa Solemnis de Sigismund Neukomm et la Bachianas Brasileiras numéro 5 de Vila-Lobos, ainsi que dans le recréation de Chimène ou le Cid de Sacchini avec Le Concert de la Loge (J. Chauvin), le Centre de Musique Baroque de Versailles et l’Arcal.

source : site d’Eugénie Lefebvre

Olivier Riehl, traverso et petite flûte

Olivier Riehl se passionne pour la musique dès son plus jeune âge. Il débute le traverso tardivement dans la classe de Serge Saitta et décide de consacrer ses études à l’apprentissage des diverses flûtes historiques.

Il obtient un Master d’interprétation avec mention spéciale ainsi qu’un master de pédagogie à la Haute Ecole de Musique de Genève. Lors de ses années d’études, il obtient également un master de recherche à l’université de Poitiers sur l’interprétation de la musique classique et romantique sur instruments historiques.

En parallèle de son activité de chambriste et de soliste, il crée avec Amandine Solano et Cyril Poulet son ensemble, Le Petit Trianon. C’est avec eux qu’il monte son premier projet d’enregistrement autour de la musique de Boismortier accompagné par Paolo Corsi et Xavier Marquis Album paru en 2017 qui a reçu une critique très enthousiaste. ( 5 diapasons ). En plus d’une résidence à l’abbaye de Royaumont, en 2019, l’ensemble a enregistré son second disque autour de trios de Devienne (sortie printemps 2020) pour le label Ricercar et verra sa discographie enrichie de deux enregistrements supplémentaires en 2020.

Olivier Riehl se produit régulièrement en récital avec le claveciniste Jean-luc Ho, autour des oeuvres de Bach. Il se produit aussi avec de nombreux ensembles de renommée tels que Les Arts Florissants, Opéra Fuoco, La Rêveuse, Millenium Orchestra, La Cappela Mediterranea ainsi que de nombreux ensembles suisses. Ces diverses productions lui permettent de travailler avec de grands chefs et de se produire sur la scène internationale.

Florence Bolton, basse de viole et pardesssus de viole

Florence Bolton commence la musique à l’âge de sept ans, avec le clavecin et la flûte à bec. Attirée par les instruments à archet, elle se consacre finalement à la viole de gambe. Après avoir obtenu un premier prix de viole de gambe et un premier prix de musique de chambre au Conservatoire de Saint-Cloud (classe de Sylvia Abramovicz), elle entre au département de musique ancienne du CNSM de Lyon où elle étudie auprès de Marianne Muller. Elle y obtient un premier prix en 2001. Elle est par ailleurs titulaire d’une maîtrise de japonais de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO).
 
En tant que soliste et continuiste, elle se produit dans le cadre de nombreux festivals en France et à l’étranger avec des ensembles tels qu’Akademia (Françoise Lasserre), Doulce Mémoire (Denis Raisin Dadre), La Fenice (Jean Tubéry), Il Seminario Musicale (Gérard Lesne), MusicaFavola (Stéphan Van Dyck), Pierre Robert (Frédéric Désenclos), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), William Byrd (Graham O’Reilly), etc…
 
Elle a fondé, avec Benjamin Perrot, l’ensemble La Rêveuse, dont elle assure avec lui la direction artistique.
Avec la Rêveuse, elle a créé plusieurs spectacles dont L’Autre Monde ou les Etats et Empires de la Lune de Cyrano de Bergerac (2004) et Les Caractères de La Bruyère (2006), avec le comédien et metteur en scène Benjamin Lazar, Les Mille Et Une Nuits  (2011) avec la comédienne et metteur en scène Louise Moaty, Concerto Luminoso (2012) -spectacle de lanterne magique et musique ancienne- avec le plasticien Vincent Vergone. En 2017, elle créera avec La Rêveuse, le compositeur Vincent Bouchot et le metteur en scène Nicolas VIal, L’Heure Verte, un spectacle cabaret autour des résonnances du cercle de libertins de Gaston d’Orléans et des poètes du Chat Noir.

Très intéressée par l’iconographie musicale, elle travaille sur les liens musique et peinture et intervient fréquemment pour des conférences ou des projets pédagogiques sur ces sujets.
Florence Bolton enseigne la viole et la musique de chambre à Orléans et lors de divers stages de musique baroque. Elle a participé à de nombreux enregistrements discographiques chez Alpha, Arion, K 617, Ligia Digital, Mirare, Naïve et Zig-Zag Territoires.

Benjamin Perrot, théorbe et guitare baroque

Après des études de guitare classique, et des années de pratique de différentes musiques improvisées, Benjamin Perrot choisit de se consacrer essentiellement à la musique ancienne. Il étudie le théorbe, le luth et la guitare baroque au C.N.R. de Paris, auprès d’Eric Bellocq et de Claire Antonini. Il y obtient en 1997 son Diplôme Supérieur de Musique Ancienne. Il se perfectionne ensuite auprès de Pascal Monteilhet. En 1996-1997, il est également stagiaire accompagnateur au Studio Baroque de Versailles (Centre de Musique Baroque de Versailles).
 
Il joue pendant de nombreuses années comme soliste et continuiste, au sein de nombreux ensembles de musique de chambre comme Les Basses Réunies (Bruno Cocset), Capriccio Stravagante (Skip Sempé), Le Concert Brisé (William Dongois), l’Ensemble Pierre Robert (Frédéric Désenclos), La Fenice (Jean Tubéry), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), Il Seminario Musicale (Gérard Lesne), Stradivaria (Daniel Cuiller), ou d’orchestres comme Les Arts Florissants (William Christie), Le Concert Spirituel (Hervé Niquet)…
 
En 2004, il crée avec Florence Bolton l’ensemble La Rêveuse, auquel il se consacre plus particulièrement depuis quelques années.
Benjamin Perrot a participé à plus d’une cinquantaine d’enregistrements discographiques, chez Accord, Alpha, Calliope, Glossa, K 617, Mirare, Naïve, Zig-Zag Territoires…
Il enseigne le luth et le théorbe au Conservatoire de Versailles et est chef de chant au Centre de Musique Baroque de Versailles.

Découvrir également

Agua E Vinho

Pierre Millan et Régis Daniel, guitaristes Musicien polyvalent, Pierre Millan Trescases est engagé dans un vaste champ de projets artistiques. Au cours de sa carrière,

Lire la suite »

COVID-19

Mesures de sécurité

Pour votre sécurité, les concerts suivront les règles sanitaires en vigueur : mise à disposition de gel hydroalcoolique, distanciation physique, port du masque obligatoire*. Des masques seront mis à votre disposition en cas d’oubli.

* Port du masque :

– Lors des concerts en intérieur, le public devra porter le masque durant toute la durée du concert, conformément aux dernières réglementations du 20 juillet.

Pour profiter du concert avec vos proches, nous vous prions d’arriver ensemble à l’entrée des concerts. Notre équipe sera mobilisée pour placer chaque groupe en respectant les distanciations.

Nous vous remercions d’avance pour votre compréhension en cette période bien particulière. C’est avec la coopération de chacun et chacune que nous arriverons à rendre à notre festival un grand moment de partage.