Hélène Obadia, après des études de violon, intègre le CNSM de Paris dans les classes de Lorraine Nubar puis d’Andréa Guiot où elle obtient en 1993 un premier prix de chant ainsi qu’un prix d’Art lyrique.
Elle se perfectionne par la suite auprès de Robert Dumé.
Elle est engagée en tant qu’artiste des chœurs à l’Opéra Bastille et est titulaire de son poste de 1994 à 1997.
Elle décide alors de partir en Allemagne pour faire une carrière de soliste et intègre la troupe du Théâtre d’Osnabrück.
Jusqu’en 2000, elle chante le répertoire de mezzo-soprano lyrique.
Elle a interprété entre autres les rôles de Sextus de la Clemenza di Tito, Dulcinée du Don Quichotte de Massenet, Dorabella de Cosi fan tutte et l’Ecolier dans Lulu de Berg, Hänsel dans Hänsel et Gretel de Humperdinck, d’Olga dans Eugène Onéguine, Christa dans l’ Affaire Makropoulos de Jánacek…
Au festival de Zwingenberg elle a chanté Zerlina du Don Giovanni de Mozart sous la direction de G.J.Rumstadt.
Dans le domaine de l’Oratorio, elle possède un répertoire large, de Charpentier, Vivaldi, Bach, à Honegger en passant par la Grande Messe en Ut de Mozart et continue de faire de nombreuses tournées de concerts en France et à l’étranger.
Elle se consacre avec passion au récital, particulièrement dans le répertoire romantique allemand et la musique française et a chanté avec entre autres pianistes, Erika Guiomar, Marie Desmoulin, Maciej Pikulski. Elle chante actuellement en duo avec Marion Julien.
Elle revient en France en 2001 pour être artiste en résidence à l’Opéra de Lyon, avec Le Siège de Corinthe et Le Barbier de Séville de Rossini et chante plusieurs récitals dédiés à Richard Strauss ainsi qu’à la musique française avec des instrumentistes de l’Opéra (dont les Chansons Madécasses de Ravel).
C’est alors qu’elle commence à se tourner vers la pédagogie et commence à enseigner.
En Septembre 2008, elle est professeur de chant au CRD d’Orléans sous la direction de Jean-Dominique Krynen. Elle réussit le concours de la fonction publique et devient PEA.
Depuis Janvier 2013, elle enseigne au CRD de Cachan et parallèlement, continue une carrière de concerts, de récitals et de spectacles d’opéra ou d’opérette.