Originaire du Gers, Sonia Sempéré commence le chant avec Jean-François Gardeil. Elle intègre ensuite la classe de Guy Chauvet de l’Opéra au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Tarbes et suivra aussi l’enseignement avec Michel Philippe. Elle obtient une médaille d’or à l’unanimité en Chant et Musique de Chambre. Elle se perfectionne ensuite auprès de Mireille Alcantara, Gabriel Bacquier, Rié Hamada et Linda Bond Perry.

Elle est engagée dans le Chœur du Théâtre du Capitole de Toulouse en 1999 jusqu’en 2006 et se produit dans de nombreuses représentations d’Opéra. Elle participe aussi à plusieurs productions à l’Opéra de Massy et Châtelet. Dans le domaine de l’opérette, elle travaille aussi dans différentes productions de Michèle Herbé sur Toulouse et Bordeaux. En 2003 elle est admise dans le chœur du festival de Bayreuth.

En soliste, elle fait ses débuts dans le Requiem de Fauré au côté de Michel Piquemal et se produit dans différents festivals en France et à l’étranger dans un répertoire baroque à romantique (Magnificat de Bach, Dixit dominus de Haendel, Messe en ut de Mozart, Stabat mater de Rossini, Petite messe solennelle de Rossini, La messe de Clémence de Grandval, les 7 paroles du Christ de César Franck, etc )

Son intérêt pour la musique française, et la découverte de nouvelles pièces, l’amène à se produire en récitals avec l’ensemble Double Expression, ensemble à géométrie variable suivant les œuvres. Elle est la soprano pour le projet de la Grande Guerre 14/18 Label du Centenaire en partenariat avec les ministères de la Culture et de la Défense aux éditions Hortus. Elle se produit aux Invalides en 2015 pour la sortie du disque et au Mémorial de Verdun en 2019.

Elle s’est intéressée à l’enseignement ces dernières années, toujours passionnée par l’évolution de la voix et l’envie de transmettre, elle est titulaire du Diplôme d’Etat en chant et technique vocale et enseigne au Conservatoire du Grand Cahors depuis 2009.